DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

USA : arrestations à Ferguson et appel au calme de Barack Obama

Vous lisez:

USA : arrestations à Ferguson et appel au calme de Barack Obama

Taille du texte Aa Aa

Deux hommes soupçonnés d’avoir acheté des explosifs et de vouloir les utiliser lors de manifestations ont été arrêtés vendredi à Ferguson.

Ferguson, cette banlieue de Saint-Louis où un jeune noir a été tué par un policier blanc en août dernier, a vécu une semaine agitée, dans l’attente d’une décision de justice sur cette affaire.

Mardi, le gouverneur de l’Etat du Missouri avait déclaré l‘état d’urgence dans la ville, alors que se propageait la rumeur d’une décision favorable au policier, Darren Wilson, qui plaide devant le grand jury la légitime défense.

Dans ce climat de tensions, Barack Obama a appelé au calme :

“D’abord et avant tout, laissez les manifestations se dérouler pacifiquement, a C’est un pays qui permet à tout le monde d’exprimer ses opinions, qui permet de se rassembler pacifiquement pour manifester pour des choses que les gens estiment injustes, mais utiliser un quelconque événement comme un prétexte à la violence est contraire à l’Etat de droit et contraire à ce que nous sommes.”

Si des témoins déclarent que Michael Brown, le jeune noir, avait les mains en l’air au moment où il a été tué, la police présente une version moins angélique de la victime, s’appuyant notamment sur une vidéo où il aurait volé des cigares dans une épicerie et bousculé un employé.

La décision sur l’inculpation ou non du policier était prévue à la fin du mois, mais selon des procureurs du comté de Saint-Louis, la procédure pourrait être accélérée.

Dans l’attente du jugement, une tragédie similaire s’est déroulée à New-York vendredi, où un homme de 28 ans , non armé, a été tué par accident par un policier dans un immeuble HLM.