DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Réfugiés : le pape François appelle la communauté internationale à aider la Turquie


Turquie

Réfugiés : le pape François appelle la communauté internationale à aider la Turquie

Première visite du pape François en Turquie, avec un appel commun au dialogue interreligieux et à la fin de l’islamophobie. François a été reçu par le président turc Recep Tayyip Erdogan dans son pharaonique palais présidentiel en banlieue d’Ankara. Les deux hommes ont évoqué le conflit au Proche Orient, la guerre en Syrie et le terrorisme en Irak.

Le président turc a rappelé que son pays était aux premières loges du conflit syrien.

Recep Tayyip Erdogan :
“En Syrie, 300.000 personnes ont été tuées et sept millions d’autres déplacées. Les réfugiés ont fui vers les pays voisins mais ceci, malheureusement, est ignoré. Personne ne parle sérieusement de cette situation. Et il existe un terrorisme d‘état dans ce pays”.

La Turquie en effet croule sous le flux de réfugiés syriens… Officiellement ils sont près de deux millions à avoir franchi la frontière, la plupart vivant dans des camps.

“La Turquie, en accueillant généreusement un grande quantité de refugiés, subit directement les effets de cette dramatique situation le long de la frontière. Et la communauté internationale a l’obligation morale de l’aider à prendre en charge les réfugiés.”

Passage obligé : ce matin le pape s’est rendu sur la tombe de Mustafa Kemal, fondateur de la Turquie moderne. Il doit ce samedi rencontrer à Istanboul des réfugiés irakiens et syriens, et plus tard se rendre à Sainte-Sophie, la basilique bysantine transformée en mosquée par les Ottomans au quinzième siècle.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La France de nouveau sermonnée, mais pas sanctionnée