DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

The Corner : le Borussia Dortmund s'enfonce dans la crise

Vous lisez:

The Corner : le Borussia Dortmund s'enfonce dans la crise

Taille du texte Aa Aa

Bienvenue dans “The Corner”, notre programme hebdomadaire consacré au monde du football.

On commence avec la crise qui secoue Dortmund, vice-champion d’Allemagne la saison dernière et désormais dernier de la Bundesliga.

Le Borussia n’a pris que onze points en treize journées après avoir essuyé son huitième revers de la saison sur la scène nationale.

Les joueurs de Jürgen Klopp, pourtant qualifiés pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, se sont inclinés 2 à 0 sur le terrain de l’Eintracht Francfort.

Témoin de leurs difficultés actuelles, le deuxième but inscrit par le Suisse Haris Seferovic après une incroyable mésentente entre le défenseur Matthias Ginter et son gardien Roman Weidenfeller.

Cela faisait 29 ans que le Borussia n’avait plus été lanterne rouge du championnat !

Pirlo, le héros du derby turinois

Andrea Pirlo a choisi le bon match et le bon moment pour retrouver le chemin des filets.

Le milieu italien, qui n’avait plus marqué dans le jeu depuis mars 2012, a attendu les arrêts de jeu pour expédier un missile dans les cages de Jean-François Gillet et offrir la victoire 2-1 à la Juventus contre le Torino.

Le but incroyable du défenseur brésilien Bruno Peres qui a effectué 78 mètres balle au pied et pris de vitesse toute la défense des Bianconeri n’a donc servi à rien…

Le Real Madrid est inarrêtable

Le Real Madrid a établi un nouveau record, ce qui lui vaut de trôner au sommet de notre baromètre “Up and Down”.

16 succès d’affilée, toutes compétitions confondues : c’est du jamais-vu pour les Merengue qui avaient vu leurs précédentes séries victorieuses s’arrêter à quinze, à deux reprises : du temps de Munoz dans les années 60 et plus récemment sous la houlette de Mourinho.

L’autre club madrilène, l’Atlético, s’est aussi imposé ce week-end, mais ce qu’on retiendra, c’est la mort d’un supporteur du Deportivo La Corogne avant le coup d’envoi de la rencontre. Francisco Romero a été frappé puis jeté dans une rivière par des Ultras des Colchoneros.

Quant à Cesare Prandelli, son bail sur le banc de Galatasaray n’aura duré que cinq mois. L’ancien sélectionneur de l’Italie a été limogé et remplacé par Hamza Hamzaoglu car le club stambouliote n’est que troisième du championnat turc et déjà éliminé de toutes les coupes d’Europe.

Quand débuta le règne de Messi…

Il y a cinq ans, Lionel Messi recevait pour la première fois la récompense individuelle la plus prisée par les footballeurs.

Le premier décembre 2009, il se voyait remettre le premier de ses quatre Ballons d’Or consécutifs.

Une récompense logique suite à l’incroyable moisson du Barça qui gagna six titres cette année-là : la Liga, la Coupe du Roi, la Supercoupe d’Espagne, la Supercoupe d’Europe, la Coupe du monde des clubs et la Ligue des champions.

Sur 480 votants, 473 placèrent au premier rang l’attaquant argentin, qui succéda au palmarès à son grand rival, Cristiano Ronaldo.

On parie ?

Voici venu le temps de vous donner nos intuitions pour les grandes affiches à venir.

N’oubliez pas que vous pouvez nous envoyer vos pronostics sur les réseaux sociaux avec le hashtag #TheCornerScores.

Southampton, troisième du classement, est l‘équipe-surprise de ce début de saison en Angleterre.

Mais on verrait bien Manchester United s’imposer deux buts à un sur la pelouse des Saints.

On prévoit aussi des victoires 3-0 du Barça dans le derby catalan contre l’Espanyol, et 3-1 du Bayern Münich contre le Bayer Leverkusen.

As du volant ou rois du ballon rond ?

Cette semaine, dans Bloopers, nous allons voir si les footballeurs sont aussi à l’aise volant en main que ballon au pied, et voir aussi la réaction de leurs coéquipiers.

Je vous rappelle que vous pouvez nous envoyer les vidéos les plus drôles trouvées sur internet grâce au hashtag #TheCornerBloopers.