Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Syrie: Kobané, ses combattants, ses rares habitants

Access to the comments Discussion
Par Olivier Peguy
Syrie: Kobané, ses combattants, ses rares habitants

<p>Cela fait près de 3 mois que la ville syrienne de Kobané est assiégée par les djihadistes du groupe Etat islamique (EI). Et 3 mois que les combattants kurdes tentent de résister, avec les moyens du bord. Ils ont bien reçu du soutien de la part des peshmergas, ces combattants kurdes venus d’Irak. Il y a bien aussi les frappes aériennes menées par la coalition internationale. Mais cela ne semble pas modifier les positions tenues de part et d’autres.</p> <p>C’est une guerre qui s’enlise. Alors pour éviter qu’elle ne tombe dans l’oubli, des <a href="http://lci.tf1.fr/monde/moyen-orient/exclusif-syrie-a-l-interieur-de-kobane-assiegee-par-les-jihadistes-8527777.html" rel="external">journalistes occidentaux</a><br /> sont parvenus à se rendre sur place.</p> <p>“On a très bon moral, assure un jeune combattant kurde. Aussi longtemps que l’ennemi djihadiste nous attaquera, on le combattra.”</p> <p>L’hôpital de la ville a été détruit lors de bombardements. Pour soigner les blessés, il faut improviser.</p> <p>La ville est en partie désertée. Certains ont pu ont traversé la frontière turque à quelques kilomètres de là. Mais tous n’ont pas eu cette chance… Un père de famille témoigne : “Il n’y a nulle part où aller, aucun abri souterrain. On a voulu fuir en Turquie, mais on s’est fait refouler. On est obligé de vivre ici, sous la menace des bombes”.</p> <p>D’après les <a href="http://www.rts.ch/info/monde/6353853-le-reporter-pierre-barbancey-temoigne-de-la-resistance-kurde-a-kobane.html" rel="external">témoignages recueillis sur place</a>, ce qui fait défaut aux combattants kurdes, ce sont des armes lourdes, pour faire le poids face aux djihadistes qui, eux, semblent très bien équipés.</p>