DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

USA: nouvelles manifestations pour dénoncer l'impunité de la police

Aux Etats-Unis, des milliers de personnes étaient rassemblées ce jeudi soir à New York pour dénoncer l’impunité de la police. Sur leur pancarte, la

Vous lisez:

USA: nouvelles manifestations pour dénoncer l'impunité de la police

Taille du texte Aa Aa

Aux Etats-Unis, des milliers de personnes étaient rassemblées ce jeudi soir à New York pour dénoncer l’impunité de la police. Sur leur pancarte, la phrase “Je ne peux pas respirer”, ce sont les derniers mots prononcés par Eric Garner, un père de famille noir interpellé brutalement par des policiers blancs en juillet dernier. L’homme est mort étouffé.

Ce qui a suscité la colère des manifestants, c’est la décision rendue il y a deux jours par le grand jury de ne pas poursuivre le policier blanc, responsable de la mort.

Le grand jury est une assemblée de citoyens tirés au sort. Ils sont chargés, non pas de rendre un jugement, mais de décider s’il y a lieu d’engager, en amont, des poursuites contre un suspect.

Par deux fois en 10 jours, un grand jury américain a déclaré un non-lieu pour un policier blanc ayant tué un civil noir. D’où la colère des manifestants. Une colère que le président Obama dit avoir entendu : “En ce qui concerne notre système judiciaire, – et on l’a vu malheureusement ces derniers jours -, trop d’Américains ressentent une profonde injustice, ayant le sentiment qu’il y a un fossé entre les idéaux que l’on invoque et la manière avec laquelle la loi s’applique au quotidien”.

Le révérend Al Sharpton est une des figures du mouvement des droits civiques. “Nous voulons que le département de la Justice et le gouvernement fédéral reconnaissent que le système de grand jury ne fonctionne plus au niveau des Etats, que ce système ne peut pas être appliqué dans les affaires criminelles et les meurtres”, a-t-il déclaré.

Le ministre américain de la Justice a promis qu’une enquête allait être ouverte contre le policier, et que des poursuites pourraient être engagées, au regard des résultats de l’enquête.