DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Budapest : un cinéma pour des histoires à dormir couché

Vous lisez:

Budapest : un cinéma pour des histoires à dormir couché

Taille du texte Aa Aa

Cela s’appelle un cinéma lit. Budapest revendique le premier en Europe. Il vient tout juste d’ouvrir ses portes. Pas vraiment des lits d’ailleurs

Cela s’appelle un cinéma lit. Budapest revendique le premier en Europe. Il vient tout juste d’ouvrir ses portes. Pas vraiment des lits d’ailleurs mais des espaces réservés dans lesquels on peut confortablement s’allonger.

László Jankura en est le directeur : “Si on aime s’allonger à la maison, relever ses jambes, mettre un oreiller sous la tête, mais que l’on trouve aussi que l‘écran de la télé n’est pas assez grand et qu’on apprécie un très bon son tout en regardant un très grand écran c’est exactement ce que nous proposons.”

La programmation de ce cinéma particulier n’est pour autant pas particulière. Films familiaux et blocsbusters auront la part belle tout au cours de la journée et la nuit se fera plus… film d’horreurs. Et non, rien de bien croustillant à se mettre… sous la dent dans un lieu qui pourtant semblait prometteur.

La location du lit coûte 18 euros. Un peu cher pour des histoires parfois à dormir debout sauf que là on est bien installé.