DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Israël accusé de la mort du ministre palestinien


Israël

Israël accusé de la mort du ministre palestinien

Israël est “responsable du meurtre” de Ziad Abou Eïn : c’est l’accusation lancée par le gouvernement palestinien, alors qu’on enterrait à Ramallah ce matin ce ministre décédé hier lors d’une manifestation. Selon les légistes palestiniens, c’est l’inhalation des gaz lacrymogènes, les coups reçus et le retard dans la prise en charge médicale qui sont à l’origine de la mort de Ziad Abou Eïn.
Selon les conclusions israéliennes, le ministre, fragile du coeur, est mort d’une crise cardiaque.
La polémique bat donc son plein au Proche-Orient et risque encore d’attiser les tensions, très vives depuis l‘été.
Ziad Abou Eïn, 55 ans, a succombé hier lors d’une manifestation qui se voulait pacifique contre la colonisation israélienne près d’un village de Cisjordanie occupée.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Hong Kong : est-ce la fin de la révolte des parapluies ?