DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Kenya : une loi controversée déchaîne la colère de l'opposition

Chaos, coup de poing et beaucoup de colère autour d’une loi controversée à l’Assemblée nationale au Kenya. Cette loi sur la sécurité a été adoptée ce

Vous lisez:

Kenya : une loi controversée déchaîne la colère de l'opposition

Taille du texte Aa Aa

Chaos, coup de poing et beaucoup de colère autour d’une loi controversée à l’Assemblée nationale au Kenya. Cette loi sur la sécurité a été adoptée ce jeudi au grand dam de l’opposition et des défenseurs des droits de l’homme. Elle porte de 90 jours à 360 jours la durée de garde à vue des suspects d’actes terroristes, facilite les écoutes téléphoniques. Les propriétaires de logements seront contraints de fournir à la demande des autorités des renseignements sur leurs locataires.
“Les libertés durement acquises des Kenyans sont sous la menace, non pas de l’insécurité, mais d’un Etat présidé par les oligarques du Jubilée” (la coalition au pouvoir), a dénoncé Moses Wetangula, l’un des dirigeants de la principale coalition d’opposition.

Avec cette réforme, les journalistes qui gêneront “l’enquête ou des opérations liées à la lutte contre le terrorisme” seront passibles de trois ans de prison tout comme ceux qui publieront des images “de victimes d’attaques terroristes” sans l’accord de la police.