DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un Noël synonyme de prières en Indonésie, dix ans après le tsunami


Indonésie

Un Noël synonyme de prières en Indonésie, dix ans après le tsunami

Un office religieux à Aceh pour rendre hommage aux 170 000 morts ou disparus victimes du tsunami en Indonésie. Chaque année, depuis maintenant 10 ans, Noël est synonyme de prières et de recueillement. Le 26 décembre 2004, un violent séisme au large de l‘île de Sumatra provoque un immense raz-de-marée qui va ravager onze pays du littoral de l’océan Indien. En quelques heures, plus de 220.000 personnes vont périr. Sumatra est dévastée. La province d’Aceh est atteinte par des vagues de près de dix mètres de haut à certains endroits. Des dizaines de villages sont rayés de la carte. Depuis, l’Indonésie s’est doté d’outils performants pour détecter et anticiper toute nouvelle catastrophe. Mais le pays reste vulnérable. Avec plus de 6 000 km de côtes et près de 13 000 îles, se préparer à un tsunami est un défi beaucoup plus grand pour l’Indonésie que pour les autres pays de la région.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Vladimir Poutine impose un gel des prix de la vodka en Russie