DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Charb, Cabu, Tignous et Wolinski, tués pour la liberté d'expression

Parmi les douze personnes tuées dans l’attaque de Charlie Hebdo, des poids-lourds du journal, des collaborateurs de la première heure, qui ont

Vous lisez:

Charb, Cabu, Tignous et Wolinski, tués pour la liberté d'expression

Taille du texte Aa Aa

Parmi les douze personnes tuées dans l’attaque de Charlie Hebdo, des poids-lourds du journal, des collaborateurs de la première heure, qui ont accompagné des générations de lecteurs assidus à leurs caricatures et leur humour grinçant.

Charb, Stéphane Charbonnier,
c‘était le directeur de la publication depuis mai 2009, il collaborait aussi à L‘Écho des savanes, Télérama, Fluide glacial et L’Humanité.
Sa rubrique dans Charlie Hebdo est intitulée “Charb n’aime pas les gens”. Il avait 47 ans.
Cabu, Jean Cabut, c’est le créateur du personnage du Grand Duduche, lui aussi était un habitué des journaux satiriques comme Hara-Kiri et Charlie Hebdo. Cabu avait 76 ans.

A 80 ans, Georges Wolinski était le plus âgé de cette bande de caricaturistes. C’est lors des évènements de 1968 qu’il a commencé à faire connaître ses dessins. Ensuite il a collaboré aussi à des grands journaux, le Nouvel Observateur ou Paris Match.

Enfin à 57 ans, Tignous, de son vrai nom Bernard Verlhac, était aussi un caricaturiste habitué des journaux satiriques, il collaborait également à Marianne et Fluide glacial.
Tué également dans cette fusillade, le journaliste, économiste et écrivain, Bernard Maris, qui travaillait aussi à France Inter.