DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Otages japonais : Abe, "indigné", exige une libération immédiate


Irak

Otages japonais : Abe, "indigné", exige une libération immédiate

La vie de deux otages japonais est menacée par le groupe Etat islamique. Les jihadistes réclament 200 millions de dollars au gouvernement de Tokyo pour sauver la vie des deux hommes, Haruna Yukawa, président de la compagnie privée de sécurité PMC Japan, et Kenji Goto Jogo, un journaliste indépendant de 48 ans. Dans la vidéo de menace, les otages apparaissent en tenue orange, et au milieu se trouve un homme encagoulé tenant un couteau. Le Japon a dit qu’il ne cèderait pas. Selon la vidéo, la demande de rançon est destinée à compenser l’aide de 200 millions de dollars promise par Shinzo Abe aux pays affectés par l’offensive de l’Etat Islamique en Irak et en Syrie, qui a fait des centaines de milliers de déplacés et réfugiés. Le Premier ministre nippon a promis une aide globale non militaire de 2,5 milliards de dollars au Moyen-Orient, qui visera notamment à fournir “une assistance humanitaire et à développer les infrastructures”. Le Japon a été jusqu‘à présent relativement épargné par la vague de violences attribuée aux groupes radicaux islamistes. Le pays se tient à l‘écart de la coalition antijihadistes créée par les Etats Unis pour contenir l’avancée de l’EI en Syrie et en Irak.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

FMI : moins de croissance mondiale en 2015-2016, la Chine au moins fort depuis 25 ans