DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le pape François a rencontré un transsexuel espagnol


monde

Le pape François a rencontré un transsexuel espagnol

Le pape François n’en finit pas de surprendre. Selon l’information diffusée par le magazine espagnol Hoy et non démentie par le Vatican, le souverain pontife a rencontré samedi dernier un transsexuel accompagné de sa fiancée, après avoir reçu une lettre de lui et lui avoir téléphoné.

Depuis, Diego Neria Lejárraga, qui vit en Espagne, se considère comme « un homme en paix ». Fervent catholique, il a confié à Hoy avoir écrit au pape argentin après s’être senti rejeté et profondément blessé par sa paroisse. Un prêtre l’aurait même traité de « fille du diable ».

Ce sont les propos positifs du pape François à l’égard des personnes LGTB qui auraient encouragé Diego à tenter sa chance. « J’ai senti que lui m’écouterait », a-t-il déclaré au magazine.

L’homme n’a pour l’instant rien révélé de la teneur de son entretien privé avec le pape, mais considère que le simple fait d’être personnellement entendu est déjà une énorme avancée.

Le pape François téléphone et écrit régulièrement à des personnes du monde entier qui lui exposent leurs difficultés et il en reçoit quelques-unes. Mais, si cet événement inattendu peut apparaître comme un signe d’ouverture, il ne s’est jamais exprimé sur la condition des transsexuels. En revanche, il a exprimé par le passé son hostilité au mariage gay. Sur la question de l’homosexualité, François s’est montré ouvert aux personnes, tout en restant sur la ligne traditionnelle du catéchisme de l’Église catholique qui prêche la chasteté et condamne l’acte homosexuel sans condamner la personne.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Représenter Mahomet est-il interdit dans l'islam ?