DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Georges Mpanga, le rappeur poète socialement engagé


le mag

Georges Mpanga, le rappeur poète socialement engagé

En partenariat avec

Il s’appelle Georges Mpanga mais est plutôt connu soue le pseudonyme de Georges le Poète, et son avenir s’annonce prometteur. Diplômé notamment de l’Université de Cambridge, l’artiste anglais de spoken word est nommé au BRIT Award 2015 et a récemment signé un contrat avec Island Records.

Depuis longtemps socialement engagé, Georges Mpanga a financé une série d’ateliers de poésie pour des élèves défavorisés de Londres.

Son single “1, 2, 1, 2” se veut un encouragement à l‘égard de la jeune génération. Des conseils pour arriver à avoir confiance en soi.

“L’idée est de libérer le potentiel de tout le monde. Je ne pense pas que la société encourage les gens à être simplement eux-mêmes pour ce qu’ils veulent. Je pense que la société est plutôt comme : “Oh, vous pouvez être vous-mêmes, mais après avoir fait tout ce dont nous avons besoin que vous fassiez”, ce qui ne marche pas pour tout le monde car tout le monde ne s’inscrit pas dans un cheminement de carrière classique. Moi, par exemple, c’est ce que je fais”, explique Georges le Poète.

Originaire d’Ouganda, Georges le Poète a évolué à Harlesden, un quartier de Londres, situé dans le district de Brent, au nord-ouest de la ville connu pour être le quartier du reggae londonien et un quartier aussi assez dangereux.

C’est à 15 ans qu’il commence à rapper. Et il avoue avoir eu alors bien du mal à faire son trou et à arriver à décrocher des contrats.

“J’aime aider la société de manière constructive, car l’environnement dans lequel j’ai grandi n’encourage pas ça. J’en ai pris conscience. J‘étais à la recherche de la personne qui me montrerait comment faire et je ne l’ai pas trouvée, en particulier dans la sphère publique. J’ai trouvé quelques personnes plus tard dans ma vie. Je me disais que si je devenais célèbre, j’allais tout faire pour être cette personne là pour que les enfants qui grandissent dans un endroit comme celui ou j’ai grandi n’en soient pas victimes. Que cet endroit ne leur dicte pas leur destinée”, ajoute le rappeur.

Georges le Poète est optimiste. Pour lui, l’industrie musicale est en train de changer et il veut participer à cette transformation en aidant à repousser les limites et favoriser ainsi l‘émergence de jeunes talents.

Il sera en tournée au Royaume-Uni à partir du 19 février.

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

Semaine de la mode à Paris : Chanel, Armani, La Perla... Frais, classe et sexy