DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bagdad : le couvre-feu levé, les attentats continuent


Irak

Bagdad : le couvre-feu levé, les attentats continuent

Au moins quinze civils ont été tués et des dizaines ont été blessés ce lundi matin à Bagdad dans deux attentats à la bombe. L’un a eu lieu sur une grande artère de la périphérie de la capitale, faisant deux morts au moins. Le plus meurtrier visait un poste de contrôle des forces de sécurité irakiennes dans un quartier chiite de la capitale.

Salam Abid, qui vit à Bagdad, se trouvaient sur les lieux. “ Ce matin, à 7h30, un jeune garçon kamikaze, a fait sauter sa charge d’explosifs ici, sur cette place (place Aden) très fréquentée, qui était bondée en pleine heure de pointe notamment. Il y avait plein d‘écoliers et d’usagers qui se rendaient au travail, “ témoigne-t-il.

Il s’agit des premiers attentats depuis la levée, samedi soir, du couvre-feu nocturne en vigueur depuis plus de dix ans à Bagdad. Dimanche, de nombreux habitants de la capitale se félicitaient de ce début de retour à la normale. Parmi eux : Balaily, capitaine d’un club de motards. “ Nous sommes venus célébrer la levée du couvre-feu en tant qu’Irakiens et membres de l‘équipe irakienne de motards,” expliquait-il, “ nous espérons que Bagdad pourra retrouver sa prospérité passée et que les jeunes irakiens recommenceront à faire du sport en soirée, comme autrefois. “

Mais à quelques heures de la levée du couvre-feu samedi déjà, Bagdad était de nouveau endeuillée par un attentat meurtrier.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Swissleaks : HSBC PB plaque tournante de la fraude fiscale