DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine : l'Europe attendra une semaine avant d'alourdir les sanctions ciblées


Le bureau de Bruxelles

Ukraine : l'Europe attendra une semaine avant d'alourdir les sanctions ciblées

Les ministres européens des Affaires étrangères laissent la porte entr’ouverte. Ils ont bien décidé d’allonger la liste noire des Russes et des séparatistes ukrainiens visés par des sanctions ciblées. Mais cette décision sera seulement appliquée lundi prochain si la voie diplomatique ne donne rien.

“ Pour laisser de la marge à nos efforts diplomatiques et qu’ils aient le maximum de chances d’aboutir à un succès, nous avons décidé à l’unanimité de suspendre la mise en oeuvre de ces mesures jusqu’au lundi 16 février, a expliqué la Haute représentante européenne Federica Mogherini. Nous pensons qu’il est de notre devoir de laisser une chance à cette tentative. “

Et à en croire le ministre lituanien Linas Linkevičius, les Européens ne se laisseront pas duper :

“ Nous attendons tous une solution diplomatique. Personne ne veut la guerre. Mais nous pouvons seulement nous référer aux développements sur le terrain. Nous ne pouvons pas nous fier à un seul mot des autorités russes. Ca n’a pas de valeur à moins d‘être prouvé sur le terrain. “

19 personnes et neuf entités devraient être rajoutées sur la liste, ce qui signifie un gel de leurs avoir et une interdiction de voyager dans les pays de l’Union. Actuellement, 132 personnes et 28 entités sont concernées.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Luxkeaks : une commission d'enquête au rabais