DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'ambassadeur ukrainien auprès de l'Union européenne dénonce la surenchère de violences sur le terrain


Insight

L'ambassadeur ukrainien auprès de l'Union européenne dénonce la surenchère de violences sur le terrain

A la veille du sommet de Minsk, les violences se sont poursuivies dans l’Est de l’Ukraine, avec notamment le bombardement de Kramatorsk. Nous avons demandé à l’ambassadeur ukrainien auprès de l’Union européenne, Constantin Yelisiev, de réagir.

Constantin Yelisiev : “ Nous condamnons fermement ce qui s’est passé. Les victimes de cette attaque étaient des civils. Et le nombre de victimes civiles depuis une semaine atteint les 300 personnes environ. C’est un signal très négatif à la veille d’efforts diplomatiques importants pour faire cesser le bain de sang. “

euronews : “ Ce mercredi, une réunion très importante va avoir lieu à Minsk. De nombreux responsables politiques en Europe et en Ukraine la décrivent comme celle de la dernière chance. “

Constantin Yelisiev : “ Evidemment, on ne peut pas espérer que tout soit résolu rapidement. Mais dans un premier temps, le bain de sang doit être arrêté et les armes doivent se taire, en particulier celles des terroristes soutenus par la Fédération de Russie. C’est extrêmement important. Et après le cessez-le-feu, nous pourrons négocier un compromis. Nous sommes prêts aux compromis. Mais il y a une chose sur laquelle aucun compromis n’est possible, c’est l’intégrité territoriale et l’indépendance de l’Etat ukrainien. “

euronews : “ Voyez-vous des divergences dans les positions des Européens ? Y a-t-il des pays qui ont une position prorusse ? “

Constantin Yelisiev : “ Ce qui est extrêmement important aujourd’hui, ce ne sont pas seulement les sanctions contre le pays agresseur, il est aussi important pour l’Union européenne de maintenir son unité face à lui. Moscou tente de briser cette unité. Le deuxième défi est de maintenir l’unité transatlantique. Nous sommes d’ailleurs rassurés par la visite que vient de faire la chancelière allemande à Washington.

euronews : “ Quels autres initiatives peut prendre l’Union européenne pour soutenir l’Ukraine ? “

Constantin Yelisiev : “ En une année, l’Union européenne a adopté plus de 20 déclarations différentes sur l’Ukraine. L’intention est bonne, mais maintenant, nous avons besoin d’actes concrets, comme nous fournir une aide militaire, au moins des armes défensives.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Insight

Interviews croisées d'un ancien diplomate occidental et d'un responsable russe