DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

[Exclusif] Omar el-Béchir prône une bataille idéologique et non pas seulement militaire contre l'EI


Soudan

[Exclusif] Omar el-Béchir prône une bataille idéologique et non pas seulement militaire contre l'EI

Le président soudanais Omar el-Béchir a accordé une interview exclusive à euronews. Dans cet entretien, réalisé à Khartoum par notre correspondant Mohammed Shaikhibrahim, il évoque notamment la menace représentée par Etat islamique (EI). Le président soudanais estime que les frappes militaires contre les djihadistes ne suffisent pas. Pour lui, la bataille doit aussi se jouer sur le terrain idéologique.

“Notre politique s’est révélée très efficace. Les jeunes radicaux que nous avons arrêtés, après des procédures complexes, ont été confrontés à des aumôniers, avec lesquels ils ont pu discuter de leurs idéaux, de leurs pensées. Et nous avons ainsi réussi à les déradicaliser.’‘

Omar el-Béchir accuse par ailleurs les services de renseignement américain et israélien d‘être à l’origine de groupes comme Etat islamique ou Boko Haram : “J’ai dit que la CIA et le Mossad étaient derrière ces organisations. Il n’existe pas de musulmans qui soient capables de commettre de tels actes.’‘

Retrouvez l’intégralité de cette interview à partir de mercredi dans l‘émission ‘‘The Global Conversation’‘ sur euronews.

*LE SOUDAN EN BREF *

  • Entre 1899 et 1956, le Soudan (intégrant l’actuel Sud-Soudan) était sous administration conjointe britannique et égyptienne. Mais dans la pratique, l’Egypte étant à l‘époque sous protectorat britannique, la Grande-Bretagne maintenait de facto un contrôle sur la région.
  • L’Egypte rendit sa souveraineté théorique au Soudan après la Révolution égyptienne de 1952, une tactique définie par les nationalistes égyptiens pour forcer la Grande-Bretagne à renoncer à son contrôle sur le Soudan. Opération réussie. Le Soudan devient un État indépendant le 1er janvier 1956, et aussi le plus vaste pays du continent africain.
  • Le Darfour. Pendant leur période de souveraineté sur le Soudan, l’Egypte et la Grande-Bretagne, autorisent la région du Darfour à fonctionner comme un sultanat indépendant. Cependant, en 1916, en pleine Grande Guerre, la Grande-Bretagne incorpore le Darfour au Soudan britannique afin qu’il ne tombe pas entre les mains de l’Empire ottoman.
  • Le 9 juillet 2011, le Sud-Soudan obtient son indépendance après la tenue d’un référendum d’autodétermination au cours duquel près de 99 % des Sud-soudanais se sont prononcent en faveur de l’indépendance.
  • Le Soudan en quelques chiffres

    • Superficie : 1 886 068 km2
    • Population totale: 35 482 233 habitants, selon des estimations de juillet 2014
    • PIB par habitant : 1,793 USD
    • Âge moyen de la population totale: 19,1 ans
    • Taux d’alphabétisation : 71,9 %
    • Religions : musulmans sunnites (70 %), Croyances locales (20 %), Chrétiens (5 %), Autres (5 %)
    • Langues officielles : l’arabe et l’anglais
      (Sources : World Factbook de la CIA, Bureau Central de la Statistique de la République du Soudan, FMI)

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Athènes et l'Eurogroupe dos-à-dos