DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Australie espère encore sauver ses deux ressortissants condamnés à mort en Indonésie


Indonésie

L'Australie espère encore sauver ses deux ressortissants condamnés à mort en Indonésie

L’Australie tente toujours de sauver la vie de deux de ses ressortissants condamnés à mort en Indonésie pour trafic de drogue. Emprisonnés depuis près de dix ans à Bali, ils pourraient être exécutés prochainement dans une prison de haute sécurité. Les autorités indonésiennes, qui avaient rejeté leur demande de grâce, ont accepté cette semaine de retarder leur transfèrement afin qu’ils puissent passer plus de temps avec leur famille.

Les espoirs reposent désormais sur d’ultimes recours juridiques, comme l’a indiqué le consul d’Australie à Bali, qui évoque une possible erreur de procédure lors du rejet de la demande de grâce. Âgés d’une trentaine d’années, Andrew Chan et Myuran Sukumaran sont accusés d’avoir dirigé un réseau de trafiquants d’héroïne entre Bali et l’Australie.

En Australie, justement, des rassemblements de soutien aux deux condamnés ont eu lieu dans plusieurs villes du pays, notamment à Melbourne. D’autres étrangers, dont un Français, pourraient être fusillés prochainement en Indonésie, pour des faits similaires.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ukraine : les séparatistes divisés quant à l'envoi de casques bleus