DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un classement Playboy politique, des vacances de ski controversées, et une pointe de machisme : d'autres actualités européennes...

Royaume-Uni : l’indépendance de la presse en question L’un des éditorialistes les plus respectés en Grande-Bretagne a démissionné de son poste au

Vous lisez:

Un classement Playboy politique, des vacances de ski controversées, et une pointe de machisme : d'autres actualités européennes...

Taille du texte Aa Aa

Royaume-Uni : l’indépendance de la presse en question

L’un des éditorialistes les plus respectés en Grande-Bretagne a démissionné de son poste au non-moins respecté Daily Telegraph, accusant sa direction d’ingérence au sujet de la couverture du dernier scandale HSBC. La banque anglaise, de fait, est un important annonceur du journal. Le Telegraph a rejeté les accusations.

Un sujet à retrouver sur Open Democracy

Istanbul, toute vêtue de blanc

Les récentes chutes de neige à Istanbul ont fait exploser les records. 75 cm en banlieue et 30 cm en ville, on n’avait pas vu cela depuis trente ans.

Le manteau blanc d’Istanbul a paralysé la cité : chaos routier, fermetures d‘écoles, quasi immobilité des trains et avions, et fermeture historique du Détroit du Bosphore. C’est à lire dans le Hurriyet Daily

Espagne : Luis Bárcenas en “vacances conditionnelles”

L’ancien trésorier du Parti Populaire espagnol a été autorisé par le juge Pablo Ruz à partir en vacances de ski du 20 février au 6 mars inclus, et ce avec l’obligation de fournir à la justice une adresse et un numéro de téléphone ainsi que de se présenter au tribunal le plus proche”.

L’affaire est rapidement devenue l’une des plus commentées sur le réseau Twitter, avec des centaines d’internautes déjà rendus furieux par la remise en liberté sous caution de Luis Bárcenas le 22 janvier.
A retrouver dans le Huffington Post

Hongrie: machiste, le Premier ministre ?

Viktor Orban a t-il commis une bourde protocolaire lorsqu’il était reçu chez la Première ministre polonaise Ewa Kopacz ? C’est ce que pensent plusieurs commentateurs en Hongrie, ayant relevé que le chef du gouvernement s‘était permis d’offrir des fleurs à son homologue, montrant ainsi qu’il la considérait comme une femme plus que comme un dirigeant étranger. A l‘évidence, il n’aurait pas eu la même intention pour Vladimir Poutine ou David Cameron. Viktor Orban n’a rien arrangé en faisant un baise-main à Ewa Kopacz plus tard lors de sa visite à Varsovie.
Sujet (en hongrois) ici

Grèce : Playboy et la politique

Mis à part l’Eurogroupe, les plans de sauvetage et la dette, peu de sujets font la une en Grèce ces jours-ci. A une exception près, celle du dernier classement de Playboy des dix femmes politiques les plus sexy du monde.

Et c’est Angela Gerekou, 55 ans, ancienne députée grecque et membre du PASOK, et aujourd’hui membre de Nouvelle Démocratie, qui obtient la première place.
Une autre grecque, Eva Kaili, pointe à la huitième place !

Voici le fameux classement :

1. Angela Gerekou – Grèce

2. Elizabeth Halseth – Etats-Unis

3. Julia Bonk – Allemagne+

4. Alina Kabaeva – Russie

5. Eunice Olsen – Singapour

6. Luciana Leon – Perou

7. Orly Levy – Israël

8. Eva Kaili – Grèce

9. Joanna Mucha – Pologne

10. Mara Carfanga – Italie

Vidéo :