DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Corruption à Petrobras : Dilma Rousseff tente de calmer les Brésiliens


Brésil

Corruption à Petrobras : Dilma Rousseff tente de calmer les Brésiliens

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Dilma Rousseff, la présidente du Brésil, tente de calmer la colère de ses concitoyens, en plein scandale Petrobras. Plusieurs hommes politiques sont en effet directement impliqués dans cette affaire de corruption qui touche l’entreprise pétrolière d’Etat, affaire qui menace l‘économie déjà fragile.
Ce week-end, la Cour suprême brésilienne a donné son feu vert au parquet pour enquêter sur 49 politiciens.

“Le Brésil a appris à pratiquer la justice sociale en faveur des plus pauvres, mais sait aussi avoir une justice ferme contre les corrompus, a déclaré dans une allocution télévisée Dilma Rousseff. C’est ce qui se passe dans l’enquête vaste et rigoureuse sur la regrettable affaire Petrobras. Vous avez le droit de vous énerver et de vous inquiéter, mais je vous demande patience et compréhension parce que cette situation est transitoire.

Le nom de Dilma Rousseff n’est pour l’instant pas associé à ce dossier Petrobras, même si elle était présidente du conseil de direction de l’entreprise jusqu’en 2010.

Coupe du Monde, J.O., les dépenses incomprises

Ce scandale irrite les Brésiliens, très critiques déjà sur les dépenses effectuées pour la Coupe du monde 2014 et les Jeux Olympiques de 2016.
L‘économie brésilienne est en berne depuis cinq ans.
La côte de popularité de la présidente a chuté à 23%, et les réseaux sociaux appellent à une grande manifestation le 15 mars pour réclamer sa destitution.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Madison : la colère ne faiblit pas