DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le tourisme européen se réjouit de la faiblesse de l'euro


monde

Le tourisme européen se réjouit de la faiblesse de l'euro

Le touriste américain voit son pouvoir d’achat augmenter au fur et à mesure que la parité euro-dollar se rapproche. La nuit de dimanche à lundi, la devise européenne est à nouveau tombée à un plus bas historique face au billet vert.

Un cours qui a des effets bien concrets au pied des monuments parisiens :

“Oui, quand j’ai prévu ce voyage il y a six mois, explique cette Américaine, ça allait me coûter 1 dollar 34 pour avoir un euro, maintenant c’est à peine plus d’un dollar donc c’est génial. J’ai échangé une partie de mon argent aux States avant de partir. Donc oui, ça a eu un gros impact”.

“Eh bien nous sommes en vacances ici à Paris avec ma fille qui est à l‘école à Londres, raconte une autre. Et c‘était clairement plus facile de venir ici, avec cet euro qui nous donne beaucoup plus. On est dans un meilleur hôtel, on a pu faire plus de visites. Alors qu’avec la livre sterling, c’est beaucoup plus difficile”.

A presque un dollar pour un euro, certains touristes avouent aussi qu’il est beaucoup plus facile de faire la conversion au moment d’acheter ses cartes postales ou de payer son restaurant…

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Défilé de Lettons ayant combattu aux côtés des SS à Riga