DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'héritier américain d'un empire immobilier aurait avoué ses crimes par inadvertance

Robert Durst, 71 ans, faisait l’objet d’un documentaire diffusé sur la chaîne américaine privée HBO. Oubliant vraisemblablement qu’il portait un

Vous lisez:

L'héritier américain d'un empire immobilier aurait avoué ses crimes par inadvertance

Taille du texte Aa Aa

Robert Durst, 71 ans, faisait l’objet d’un documentaire diffusé sur la chaîne américaine privée HBO. Oubliant vraisemblablement qu’il portait un micro, c’est en allant aux toilettes qu’il aurait confessé ses crimes.

Il a été interpellé ce week-end à la Nouvelle Orléans dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de son amie Susan Berman, en l’an 2000. Un meurtre qu’il n’a pas commis selon son avocat qui lui a rendu visite hier. Dick DeGuerin avait déjà défendu le millionnaire lors de précédentes affaires.

Robert Durst est soupçonné du meurtre de sa femme, disparue en 1982, mais dont le corps n’a jamais été retrouvé.

En 2003, il est acquitté du meurtre de son voisin, qu’il a découpé en morceaux. La justice estime qu’il s’agissait là de légitime défense.

Quant à la série documentaire, elle a été diffusée dans son intégralité. Le réalisateur a collaboré avec la police. C’est lui qui disposerait d‘éléments nouveaux capables d’inculper Robert Durst.