DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Une de Der Spiegel: l'Allemagne vue de Grèce ?


Allemagne

La Une de Der Spiegel: l'Allemagne vue de Grèce ?

La rédaction du magazine allemand Der Spiegel a mis les pieds dans le plat : en Une de son dernier numéro, un photomontage, avec la chancelière Angela Merkel entourée de nazis posant devant l’acropole à Athènes. Et le titre : “L’Allemagne, une puissance supérieure”. Est-ce comme cela que les Européens voient les Allemands ? Le magazine ouvre le débat…

Cette Une fait référence à la discorde entre Berlin et Athènes : la discorde porte sur la question des réparations de guerre après l’occupation de la Grèce par les nazis dans les années 1940. Le nouveau gouvernement grec met son point d’honneur à exiger une compensation financière. Hors de question, répondent les autorités allemandes.
Le sujet sera mis sur la table ce lundi par le Premier ministre grec Alexis Tsipras lors de la rencontre qu’il doit avoir avec Angela Merkel à Berlin.

En toile de fond, il y a la contestation de l’ascendant exercé par l’Allemagne sur ses partenaires européens en matière de politique budgétaire. En incarnant la politique de rigueur en Europe, l’Allemagne cristallise les tensions. Et le ressentiment anti-austérité est particulièrement fort en Grèce.

Les choses se sont envenimées ces derniers jours avec la publication d’une vidéo dans laquelle Yanis Varoufakis adresse un doigt d’honneur à l’Allemagne. Cela remonte à 2013. Varoufakis n‘était pas encore ministre. Aujourd’hui, il laisse entendre qu’il s’agit d’un trucage, et qu’en tout cas, on cherche à le discréditer. Une version qui ne convainc guère l’opinion publique allemande…

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Yémen : le président accuse les "extrémistes" de semer le chaos