DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Première réunion ministérielle Chine-Japon-Corée du Sud depuis 3 ans


Corée du Sud

Première réunion ministérielle Chine-Japon-Corée du Sud depuis 3 ans

La présidente sud-coréenne Park Geun-hye a reçu les chefs de la diplomatie des trois pays. Il s’agit des premières discussions formelles depuis avril 2012.

Objectif : calmer les rivalités territoriales et disputes diplomatiques qui compliquent les relations entre Pékin-Séoul avec le Japon

“Nous sommes dans les étapes d’un processus visant à améliorer nos relations. La relation sino-japonaise a gagné un élan positif, mais nous sommes encore loin d’un rétablissement complet. Les deux parties doivent faire davantage pour atteindre ce rétablissement complet et développer de saines relations bilatérales”, affirme le vice-ministre chinois des Affaires étrangères.

Deux dossiers pèsent particulièrement. La visite en 2013 du Premier ministre nippon Shinzo Abe au sanctuaire Yasukuni de Tokyo où sont honorés 2,5 millions de soldats morts pour le Japon. Un lieu considéré par la Chine et la Corée du Sud comme le symbole du militarisme japonais passé.

Autre écueil, la dispute violente entre Tokyo et Pékin au sujet des îles Senkaku / Diaoyu en Mer de Chine orientale.

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, a incité les trois pays à avoir un dialogue “dynamique”. Washington appelle également la Corée du Sud et le Japon, ses deux principaux alliés militaires en Asie a surmonté un “handicap stratégique”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Bonne année, c'est Norouz !