DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Fête nationale grecque : geste symbolique et nouvelle atmosphère


Grèce

Fête nationale grecque : geste symbolique et nouvelle atmosphère

Changement d’ambiance cette année à Athènes lors de la célébration de la fête nationale grecque. La première organisée sous le gouvernement d’Alexis Tsipras. Outre la parade militaire, les festivités incluaient des danses et chants traditionnels grecs. Et il n’y avait pas de tribune en hauteur pour les “VIP”, comme pour montrer que les temps ont changé et que les politiciens sont côte à côte avec le peuple, soulignait notre correspondant Stamatis Giannisis. Au cours des trois dernières années, les célébrations de la fête nationale s‘étaient métamorphosées en manifestations intenses contre l’austérité. Le nouveau gouvernement de gauche essaye de changer la donne et de transformer ces occasions en démonstrations d’unité nationale en cette période difficile que la Grèce traverse”.

“Nous devons sentir que les gens sont libres, que les Grecs sont libres, et pas emprisonnés parce que nous sommes endettés. Nous devons préserver notre fierté et notre dignité”, indiquait un résident.

“Nous devons tirer notre inspiration des actes de nos ancêtres, parce qu’ils se sont sacrifiés pour nous. Nous devons soutenir de tels événements, je suis en faveur de ces parades”, ajoutait une femme.

La fête nationale grecque du 25 mars commémore le début du soulèvement contre les Ottomans en 1821.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Nigeria : "400 femmes et enfants enlevés" à Damasak