DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nucléaire iranien : Washington s'impatiente

Avec les négociations sur le nucléaire iranien qui se prolongent à Lausanne, il est de plus en plus difficile pour l’administration Obama de

Vous lisez:

Nucléaire iranien : Washington s'impatiente

Taille du texte Aa Aa

Avec les négociations sur le nucléaire iranien qui se prolongent à Lausanne, il est de plus en plus difficile pour l’administration Obama de présenter la signature d’un accord comme un succès de sa politique internationale.

La Maison Blanche a annoncé qu’elle n’avait pas reçu d’engagements tangibles de la part de l’Iran. 

“Si nous nous trouvons dans une situation où nous avons l’impression que les négociations sont bloquées, alors oui les Etats-Unis et la communauté internationale sont prêts à quitter les négociations, parce que nous avons été clairs, et depuis plus d’un an, sur le type d’engagement que nous attendons “, a déclaré Josh Earnest, porte-parole de la Maison Blanche.

Les républicains, opposés depuis le départ aux négociations sur le nucléaire iranien, accusent Obama de faire trop de concessions pour parvenir à un accord à n’importe quel prix, et de passer outre le Congrès.

“L’administration Obama aurait pu beaucoup mieux négocier. Ils avaient, particulièrement au début, beaucoup de cartes à jouer, et ils ont lâché du lest aux Iraniens dès le début, faisant des concessions irréversibles pour les Américains en échange de concessions temporaires, négociables pour les Iraniens”, estime Mike Doran de l’Hudson Institute.

“L’ultimatum pour un accord global avec l’Iran a été fixé à fin juin. Cela donne à l’administration Obama quelques mois supplémentaires pour plaider sa cause devant le Congrès. Mais les républicains et de nombreux démocrates restent sceptiques quant à la confiance que l’on peut accorder à l’Iran”, affirme Stefan Grobe, notre correspondant à Washington.