DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Séisme au Népal : désormais près de 2000 morts


Népal

Séisme au Népal : désormais près de 2000 morts

Quelques cartons, des bâches et des couvertures pour se fabriquer un abri : les habitants de Katmandou ont passé leur première nuit dans la rue après le violent séisme qui a frappé le Népal ce samedi.

La plupart d’entre eux ont perdu leur toit dans le tremblement de terre, d’autres sont venus dormir ici, effrayés à l’idée qu’une nouvelle secousse se produise durant la nuit.

“Il y a des rumeurs qui circulent disant qu’il pourrait y avoir d’autres séismes. Nous allons dormir ici, comme ça nous pourrons rapidement nous mettre à l’abri en cas de besoin”, expliquait Rabindra Shresth, un résident de Katmandou.

Le tremblement de terre d’une magnitude de 7,8 sur l‘échelle ouverte de Richter a provoqué la mort de plus de 1800 personnes et fait près de 4500 blessés, selon un nouveau bilan du ministère de l’Intérieur.

Il a été ressenti en Chine, au Bangladesh et en Inde où plusieurs dizaines de personnes ont également péri.

Le ministre indien des Affaires étrangères a annoncé la mise en place d’un plan d’aide pour secourir le Népal.

“Nous allons déployer cinq hélicoptères à Katmandou et cinq hélicoptères à Pokhara. Leur rôle sera d’assurer des missions locales de sauvetage, d’organiser un pont aérien si besoin et de distribuer des vivres”, a indiqué Subrahmanyam Jaishankar, le chef de la diplomatie indienne.

La France, l’Union européenne, l’Allemagne ou encore la Chine ont également proposé leur aide.

Les Etats-Unis ont annoncé le déblocage d’une enveloppe d’un million de dollars, la Norvège a, elle, promis l’octroi de 3,5 millions d’euros.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Une centaine de morts en 24h au Yémen