DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'armée nigériane libère 300 femmes, mais pas les lycéennes de Chibok

Le Nigeria a libèré hier près de 300 femmes et jeunes filles enlevées par Boko Haram. La semaine dernière, l’armée a lancé une opération dans la

Vous lisez:

L'armée nigériane libère 300 femmes, mais pas les lycéennes de Chibok

Taille du texte Aa Aa

Le Nigeria a libèré hier près de 300 femmes et jeunes filles enlevées par Boko Haram. La semaine dernière, l’armée a lancé une opération dans la forêt de Sambisa pour reprendre du terrain sur les islamistes. Les militaires affirment avoir attaqué trois camps de djihadistes, dont l’insurrection a fait au moins 15 000 morts en près de six ans, et plus d’un million de déplacés.

La forêt de Sambisa se trouve à une centaine de kilomètres de Chibok, ville du nord ou plus de 200 lycéennes avaient été enlevées par Boko Haram l’année dernière. Mais aucune de ces lycéennes ne figure parmi les filles sauvées hier.

L’enlèvement de Chibok a été très médiatisé, mais il est loin d‘être le seul commis par Boko Haram. D’après Amnesty International, au moins 2 000 femmes et fillettes ont été enlevées au Nigeria depuis le début de l’année dernière.