DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ex-république yougoslave de Macédoine : une vingtaine de morts dans des violences

Les autorités macédoniennes ont décrété deux jours de deuil national suite aux affrontements de ce week-end. Les violences ont fait au moins 22 morts

Vous lisez:

Ex-république yougoslave de Macédoine : une vingtaine de morts dans des violences

Taille du texte Aa Aa

Les autorités macédoniennes ont décrété deux jours de deuil national suite aux affrontements de ce week-end.
Les violences ont fait au moins 22 morts dont 8 policiers. Les autres victimes sont des membres d’un groupe armé, présumés d’origine albanaise. Les blessés ont été évacués dans la capitale Skopje.

Tout a commencé samedi quand la police a bouclé un quartier de Kumanovo, une ville près de la frontière avec le Kosovo.
Les autorités affirmaient qu’une trentaine d’hommes armés, venus notamment du Kosovo, s‘étaient retranchés dans ce quartier, alors qu’ils s’apprêtaient à commettre des “actes terroristes”. Des échanges de tirs nourris ont alors éclaté.
Les autorités disent contrôler la situation depuis ce dimanche après-midi.

Ces violences surviennent dans un contexte de tensions politiques. L’opposition accuse le gouvernement d’abus de pouvoir et s’apprête à organiser de grandes manifestations. Ce qui fait dire à certains que les affrontements de ce week-end sont peut-être une tentative de “diversion” de la part des autorités. “Je ne veux pas spéculer, dit ainsi un habitant de Kumanovo, mais de telles violences ne sont pas dans notre intérêt…”

En tout cas, plusieurs habitants de cette zone ont choisi ce samedi de fuir les combats.

En 2001, des affrontements avaient déjà opposé les forces de l’ordre à des rebelles albanais dans l’ex-république yougoslave de Macédoine. Le conflit avait duré six mois.
Un accord avait alors été conclu pour garantir à la minorité albanaise du pays, davantage de droits.