DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Cannes jour 2 : Le cinéma des antipodes


monde

Cannes jour 2 : Le cinéma des antipodes

Le Festival de Cannes est bien le rendez-vous de tous les cinémas, venus de tous les horizons, du blockbusters aux films intimistes: la preuve avec des films aux antipodes présentés sur le tapis rouge

Furieux Mad Max

Mad Max: Fury Road a été présenté hors-compétition et a été très bien accueilli par les festivaliers, beaucoup d’applaudissements à la fin de la projection pour un film étonnement féministe dans un univers post-apocalyptique où les hommes sont vils et laids. Sauf Max, évidemment. Qui sera bien aidé par Furiosa, interprétée par une Charlize Theron sombre et déterminée. Un très bon film qui renoue avec la noirceur du premier.

En bonus, l’arrivée de Charlize Théron et de son mari, Mister Sean Penn:

Délicatesse japonaise…

Le premier film présenté en compétition pour la Palme d’or fut le film japonais de Kore-Eda, Notre petite soeur (Our Little Sister), un portrait touchant de soeurs abandonnés qui, à la mort de leur père, vont recueillir une demi-soeur dont elles ignoraient l’existence.
Ce ne fut pas une montée des marches, mais une descente à laquelle on a assisté pour vous en plein après-midi…

Folie baroque

L’autre film en compétition de la journée a été réalisé par l’italien Matteo Garrone (auteur de Gomorra), Tale of Tales, un film étonnant et baroque avec Salma Hayek en reine maléfique et Vincent Cassel en monarque débauché…

Demain: changement radical d’horizons avec un film Hongrois et un film Grec en compétition.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Indonésie : Human Rights Watch dit stop aux tests de virginité pour les femmes entrant dans l'armée