DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Sports United : les Espagnols ont le basket, les Français ont le squash


sport-united

Sports United : les Espagnols ont le basket, les Français ont le squash

Joe Allen : “Bonjour et bienvenue dans cette édition hebdomadaire de Sports United. Au programme cette semaine : les nouveaux champions d’Europe de basketball, le passage des bancs de l‘école aux terrains de sport et la découverte des trois armes de l’escrime”.

Le Real Madrid retrouve les sommets

Joe Allen : “L’Euroligue est la compétition que tous les clubs européens de basketball rêvent de remporter. Le Real Madrid avait perdu les deux dernières finales avant de faire face le week-end dernier à l’Olympiakos pour le match le plus important de la saison”.

Un match que les Madrilènes ont gagné sur le score de 78 à 59 pour soulever leur neuvième trophée européen, mais le premier depuis vingt ans. L’occasion était trop belle pour la laisser filer puisque l’explosif Rudy Fernandez et ses coéquipiers évoluaient à domicile.

Si les Grecs, leurs bourreaux en finale il y a deux ans, ont pris les devants dans le premier quart-temps, ils ont ensuite cédé devant la maestria de Jaycee Carroll, auteur de trois paniers à trois points en l’espace de trois minutes.

Son coéquipier, Andres Nocioni, a terminé la rencontre avec 12 points, 7 rebonds, 2 passes décisives et 2 contres. Le vétéran argentin a logiquement été élu MVP – meilleur joueur – de ce Final Four.

Un honneur souvent dévolu par le passé à la star grecque Vassilis Spanoulis qui cette fois a raté sa finale en faisant preuve de maladresse avec 1/5 aux tirs et 1/4 aux lancers francs.

Une Française gagne le British Open

Joe Allen : “On le surnomme le Wimbledon du squash, car le British Open est le plus vieux tournoi de la planète. Les meilleures joueuses et les meilleurs joueurs se sont donc rendus à Hull, en Angleterre, avec l’espoir de s’adjuger l’un des trophées les plus prestigieux de ce sport”.

La logique a été respectée avec la victoire du numéro 1 mondial, Mohamed El Shorbagy, aux dépens du numéro 2 et tenant du titre, Grégory Gaultier. L’Egyptien a dominé le Français, tout juste sacré champion d’Europe par équipes, en cinq jeux (11-9, 6-11, 5-11, 11-8 et 11-5).

De son côté, Camille Serme a créé la surprise en battant en finale l’Anglaise Laura Massaro, ex-championne du monde et tombeuse la veille de Nicole David. La Cristolienne, numéro 6 mondiale, s’est imposée en 51 minutes et quatre jeux (11-3, 11-5, 8-11, 11-8) pour devenir la première Française à inscrire son nom au palmarès du British Open.

L’escalade : à toute allure

Joe Allen : “Au cours des dernières décennies, l’escalade est devenu de plus en plus populaire et le calendrier regorge désormais de compétitions de haut niveau. Le coup d’envoi de la Coupe du monde a été donné au Canada le week-end dernier avec une épreuve de vitesse.”

Sur l‘île de Vancouver, la Russe Iuliia Kaplina a battu son propre record du monde en demi-finale en ne mettant que 7,74 secondes pour atteindre le sommet du mur. Elle a été un peu moins rapide en finale, mais a tout de même dominé sa compatriote Mariia Krasavina. Une autre Russe, Anna Tsyganova, a privé la Française Anouck Jaubert de la médaille de bronze.

Chez les hommes, succès du Chinois Qixin Zhong en un peu plus de six secondes. Le Français Bassa Mawem a complété le podium et il tentera de faire au moins aussi bien dans huit jours à Toronto pour la deuxième manche de la saison.

Des bancs de l‘école aux terrains de sport

Joe Allen : “La Fédération internationale du sport scolaire (l’ISF) a été fondée en 1972. Elle organise des compétitions dans plusieurs disciplines donnant l’occasion aux élèves du secondaire de briller lors des compétitions organisées un peu partout à travers le monde”.

Laurent Petrynka est le président de l’ISF : “A la Fédération internationale du sport scolaire, nous avons actuellement 80 pays-membres pour lesquels nous organisons des évènements multisports. Nous organisons des championnats du monde de football, de basketball, d’athlétisme ou bien encore de natation. En fait, nous sommes impliqués dans un peu plus d’une vingtaine de sports”.

Laurent Petrynka : ‘‘L’un de nos évènements majeurs, ce sont les Gymnasiades qui rassemblent plus de 5.000 jeunes venus de tous les continents. Nous les avons organisés au Qatar en 2009, au Brésil en 2013 et la prochaine édition aura lieu en juillet 2016 en Turquie, dans la très belle ville de Trabzon”.

Laurent Petrynka : “Il y aura au programme une dizaine de sports. Nous avons décidé d’introduire l’escrime, le tir à l’arc, le karaté, le judo et la lutte. Tous ces sports ont leur place dans les Gymnasiades, car nous voulons que ce soit l’un des évènements les plus importants pour la jeunesse.”

Escrime : tous en garde

Joe Allen : “Cette semaine, dans Inside Sport, on s’intéresse à l’escrime pour en apprendre un peu plus sur l’un des cinq sports à avoir toujours figuré au programme des Jeux olympiques modernes. Quelles sont les règles ? Combien y’a-t-il de disciplines ? Voici les réponses.”

L’escrime se développe au Moyen-Age et c’est alors une question de vie ou de mort. Les premiers maîtres d’armes font leur apparition au XIIIe siècle.

De nos jours, il y trois armes – le fleuret, l‘épée et le sabre – pratiquées aussi bien par les hommes que par les femmes, aussi bien en individuel que par équipes.

La victoire, en individuel, revient au premier qui atteint les 15 points ou à défaut, au fleuret et à l‘épée, à celui qui compte le plus de touches au terme des trois périodes de trois minutes.

Le fleuret – la première arme enseignée aux débutants – pèse 500 grammes et la longueur de sa lame est de 90 centimètres. Pour marquer un point, il faut toucher l’adversaire avec la pointe au niveau du torse.

Même longueur de lame pour l‘épée, mais davantage de poids : 750 grammes. Là aussi, c’est avec la pointe qu’il faut toucher son rival. Sauf que toutes les parties du corps sont valables, de la tête aux pieds.

Le sabre, l’arme des cavaliers, ne pèse que 500 grammes. Lors de l’assaut, où la priorité est donnée à l’attaquant, on peut frapper avec le tranchant ou le dos de la lame tout ce qui se trouve au-dessus de la taille : la tête, le torse et les bras.

Joe Allen : “C’est tout ou presque pour cette édition. Cette semaine, nous nous quittons avec des images de la manche d’ouverture des championnats d’Europe de jet-ski à Porec, en Croatie. Profitez bien de ce clip et au nom de toute l‘équipe de Sports United, je vous remercie de votre fidélité et je vous donne rendez-vous la semaine prochaine”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

sport-united

Sports United : succès des marins et des pentathlètes français