DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Il y a trente ans, le foot européen endeuillé par le drame du Heysel


monde

Il y a trente ans, le foot européen endeuillé par le drame du Heysel

ALL VIEWS

Touchez pour voir

A l’origine de la tragédie :

Le drame du Heysel est l’une des tragédies les plus marquantes de ces trente dernières années, dans le monde sportif. Elle s’est déroulée le 29 mai 1985, dans l’enceinte du stade bruxellois du Heysel, construit dans les années 20, lors de la finale de Coupe d’Europe des Clubs Champions entre le Liverpool Football Club et la Juventus Football Club. Des grilles de séparation et un muret se sont effondrés sous la pression et le poids des supporters. Le bilan est très lourd : 39 morts, la plupart des supporters italiens de la Juventus, et plus de 454 blessés.

Le soir du match, plus de 60.000 personnes doivent assister à la finale. Le stade ne peut en théorie accueillir que 50.000 personnes Or, les conditions de sécurité sont mauvaises et plusieurs milliers de fans ont pu accéder au stade sans billets ou avec des tickets vendus au marché noir.

La tribune des fans des Reds (Liverpool) est séparée du bloc Z par un no man’s land d’une quinzaine de mètres (voir le schéma ci-dessous).

Une heure avant le début du match la tension monte entre les supporters des deux clubs.Insultes et jets d’objets se transforment vite en bagarre générale et les gendarmes belges se retrouvent débordés.
Dix minutes après les premiers incidents, une centaine d’Anglais envahissent la tribune des Italiens. Sous le pression, certains supporters se replient vers l’autres extrêmité de la tribune, causant une bousculade. En bas des gradins, les points d’accès à la pelouse sont fermés. Les supporters sont pris au piège. A ce moment-là, les grilles cèdent causant le très lourd bilan de 39 morts (32 Italiens, 4 Belges, 2 Français, 1 Irlandais).

Malgré de drame, le match a lieu, l’UEFA indiquant qu’un report aurait pu raviver la violence. La Juventus l’emporte 1 but à 0 marqué par Platini sur penalty.
A la fin du match, les joueurs de la Juventus ont fait un tour d’honneur pour permettre à la police belge d‘évacuer rapidement les supporters anglais.

Pas de cérémonie officielle pour la remise de la coupe dans de si tristes criconstances. Elle sera donnée au club italien dans un couloir du vestiaire.

Après le drame, Margaret Thatcher, a déclaré : “Il n’y a pas de mot, il n’y a aucune justifications possible, la responsabilité est celle de l’Angleterre”.

Le procès du drame du Heysel s’est tenu deux ans et demis plus tard, le 17 octobre 1988 au tribunal correctionnel de Bruxelles. Le verdict a étét rendu un an plus tard, le 28 avril 1989. 14 supporters britanniques ont été condamnés à trois ans de prison dont 18 mois avec sursis et 60.000 euros d’amende. Onze supporters acquittés, le plus souvent au bénéfice du doute.
La justice belge a aussi condamné les autorités responsables pour avoir autorisé la tenue d’un match dans une enceinte aussi vétuste.
Tous les clubs anglais ont été interdits de participer en Coupe d’Europe pendant 5 ans. Liverpool interdit pendant 10 ans, peine finalement réduite à 6 ans.

Plusieurs années après de drame, le stade, rénové, a été rebaptisé stade Roi Baudoin et Michel Platini a toujours refusé d’y revenir.

Il fallu plusieurs années pour que les leçons de ce drame soit tirées et que des places assises soient obligatoires dans des matchs professionnels.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le scandale de la Fifa : sur quoi porte l'enquête