DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Turquie : turbulences financières au lendemain des législatives


Turquie

Turquie : turbulences financières au lendemain des législatives

La Bourse d’Istanbul a chuté de 8 % ce matin à l’ouverture après le sérieux revers hier de l’AKP du président Erdogan. Le risque d’incertitude politique ne plaît pas aux investisseurs. La devise turque a elle signé un plus bas historique face au dollar et à l’euro, en perdant près de 4% face à chacune des deux monnaies. La banque centrale turque a immédiatement réagi à cet effondrement en annonçant avoir baissé ses taux appliqués aux dépôts en devises à une semaine.

La presse turque se fait elle aussi l‘écho de cette incertitude et ironise en une sur la chute, l’effondrement et la lassitude des électeurs à l‘égard des islamo-conservateurs au pouvoir depuis 2002. Cet électeur salue “une victoire de la démocratie et se réjouit d’un parlement où règne la diversité avec plusieurs partis et où chacun pourra faire entendre une voix différente”.

A l’issue des résultats du scrutin, aucun des quatre partis représentés n’a la majorité absolue et ne peut en l‘état former seuls un gouvernement.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Élections mexicaines : courte majorité pour le parti du président Nieto