DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Accueil des réfugiés : vers des règles communes en Europe ?


u talk

Accueil des réfugiés : vers des règles communes en Europe ?

Cette semaine, Utalk répond à Panos d’Athènes. Voici sa question :
“Quelle est la différence entre un migrant et un réfugié ? Tous les pays européens appliquent-ils les mêmes procédures pour assurer leur prise en charge ?”

Jean-François Ploquin, le directeur de Forum Réfugiés – une association française pour l’accueil des réfugiés et la défense du droit d’asile – lui répond :

“Les migrants, par définition, ce sont des personnes qui se rendent d’un endroit à l’autre ; les réfugiés, ce sont ceux qui le font parce qu’ils sont en recherche de protection, car ils fuient un risque majeur pour leur vie, leur intégrité physique et qui vont rechercher ce refuge, cette protection qu’ils n’ont plus dans leur pays d’origine.

La définition du réfugié est dans un texte, déjà ancien, qui est la Convention de Genève de 1951. Un texte produit pendant l’après-guerre. Aujourd’hui, 145 États dans le monde l’ont ratifié. Et cette Convention prévoit qu’est considéré comme un réfugié une personne qui est persécutée ou qui craint d‘être persécutée pour des raisons qui tiennent à sa race, à sa religion, sa nationalité, son appartenance à un certain groupe social ou ses opinions politiques. Voilà les catégories prises en compte dans la Convention.

Après, les États sont libres d’ajouter des instruments de protection complémentaires. Par exemple, en France, il y a une “protection subsidiaire” qui va protéger des personnes qui sont victimes d’une situation de violence généralisée.

Depuis une quinzaine d’années, l’Union européenne, les États membres essaient de se doter d’un régime européen commun. Cela passe par un ensemble de directives clés. Il y a, par exemple, une directive qui s’appelle “procédure” et qui détermine les conditions d’examen d’une demande d’asile.

Cette directive “procédure” a été révisée il y a deux ans, et dans sa nouvelle version, elle rentre en application le 20 juillet prochain”.

Si vous souhaitez poser une question dans Utalk, cliquez sur le bouton ci-dessous

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

u talk

Fraude à la carte bancaire : en quoi consiste le "skimming" ?