DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Robert Capa : de rares clichés en couleurs exposés à Budapest

Vous lisez:

Robert Capa : de rares clichés en couleurs exposés à Budapest

Taille du texte Aa Aa

L'exposition qui se déroule jusqu'au 20 septembre à Budapest met en lumière des photos en couleur jamais présentées au public en Europe.

C’est une première en Europe. Les photos en couleur de Robert Capa sont exposées à Budapest jusqu’au 20 septembre.

Le célèbre photographe de guerre hongrois, photo-journaliste, co-fondateur de l’agence Magnum a régulièrement utilisé la couleur dans ses clichés de 1940 à sa mort. Pourtant la majorité de ces photos n’ont jamais été ni vus, ni imprimés, ni même étudiés, et au fil des années, cet aspect de la carrière de Capa a été oublié.

Cette exposition à Budapest a un sens particulier puisque Robert Capa, de son vrai nom, Endre Friedmann y est né en 1913. En 1931 Capa part à Berlin puis déménagera en France à cause de la montée du nazisme. Il vivra ensuite à New York et sera naturalisé américain.

“Pour le gouvernement c’est essentiel de mettre montrer la photographie artistique hongroise au reste du monde et aussi de d’expliquer comment la vision des artistes hongrois a façonné l’histoire du XXème siècle,” explique Peter Hoppal, ministre hongrois de la culture.

L’exposition dévoile de beaux portraits de célébrités comme Humphrey Bogart, Pablo Picasso, Ernest Hemingway, Ingmar Bergman et Roberto Rossellini.

Ces photos montrent aussi les vies de gens plus ou moins ordinaires dans le monde entier. Des images très différentes du reportage de guerre qui a dominé les débuts de la carrière de Robert Capa.

Le photographe disparaît tragiquement en 1954. En reportage sur la guerre d’Indochine pour le magazine “Life”, Robert Capa meurt en marchant sur une mine antipersonnelle. La France lui décernera la Croix de Guerre à titre posthume.