DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Migrants : l'Italie brandit la menace d'un " plan B "


Le bureau de Bruxelles

Migrants : l'Italie brandit la menace d'un " plan B "

Alors que la France et l’Autriche renforcent leurs contrôles aux frontières pour freiner l’afflux de migrants en provenance d’Italie, le Premier ministre italien, Matteo Renzi, hausse le ton. Dans une interview au Corriere della Sera, il menace de mettre en place un plan B, faute de solidarité européenne. Il pourrait s’agir d’accorder des permis de séjour temporaires aux migrants, lesquels pourraient alors se déplacer dans les pays voisins.

“ Nous ne sommes pas au courant d’un plan B, a assuré la porte-parole du président de la Commission européenneNatasha Bertaud. Nous avons vu la déclaration de M. Renzi. Certains pensent que notre proposition va trop loin, d’autres pensent qu’elle ne va pas assez loin. Et nous, nous pensons qu’elle représente le bon équilibre, c’est donc celle-là que nous défendrons. “

La proposition en question consiste à répartir dans les autres pays européens 40.000 demandeurs d’asile arrivés en Italie et en Grèce. Mais une dizaine de gouvernements ont de grosses réserves, parmi eux le français.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Le Mexique et l'Union européenne veulent renforcer leur accord d'association