DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les civils irakiens reviennent à Tikrit, la ville libérée des djihadistes

Alors que le drapeau de l‘État islamique flotte toujours sur Mossoul, des centaines de civils irakiens reviennent chez eux, à Tikrit. La ville natale

Vous lisez:

Les civils irakiens reviennent à Tikrit, la ville libérée des djihadistes

Taille du texte Aa Aa

Alors que le drapeau de l‘État islamique flotte toujours sur Mossoul, des centaines de civils irakiens reviennent chez eux, à Tikrit. La ville natale de Saddam Hussein n’est plus entre les mains des djihadistes depuis près de trois mois. Quelque 150 familles sont de retour, sous protection de l’armée irakienne et de milices chiites alliées.

“Les fonctionnaires font d’incroyables efforts pour rétablir les services essentiels tels que les centres médicaux, l’eau, l‘électricité, mais aussi l’administration municipale. Sans oublier les forces de l’ordre qui doivent protéger la ville et les familles qui reviennent”, précise le gouverneur de la province de Salahoudine, Raid al-Jibbouri.

L‘État islamique a perdu du terrain ces dernières semaines, mais il contrôle toujours un territoire grand comme l’Italie, entre l’Irak et la Syrie. Un territoire où vivent dix millions de personnes.

Bagdad a lancé une offensive militaire dans la province d’Al Anbar pour reprendre la ville de Ramadi que les djihadistes contrôlent depuis un mois.

Avec AFP, Reuters et APTN