DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Camp d'Auschwitz : nouveau vol d'objets


Pologne

Camp d'Auschwitz : nouveau vol d'objets

Deux jeunes Britanniques d’environ 17 et 18 ans ont été interpellés lundi et placés en détention provisoire pour vols d’objets à valeur historique, selon le musée de l’ancien camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau et la police locale en Pologne. Ils “risquent une peine allant d’un an à dix ans de prison”.

D’après le musée, qui constate régulièrement des vols de toutes sortes d’objets, les adolescents ont récupéré des objets dans un terrain où se trouvent encore des biens ayant appartenu à des victimes du camp.

Le vol récent le plus médiatisé fut celui en 2009 de l’inscription métallique originale “Arbeit macht frei” de l’entrée du camp. Son auteur, un ancien leader nazi suédois, Anders Högström, fut condamné à 2 ans et 8 mois de prison.

Le camp avait été créé par l’Allemagne nazie en Pologne occupée.
Selon les données du musée, un million de Juifs y ont trouvé la mort ainsi que 70.000 à 75.000 Polonais non juifs, 21.000 Tziganes, 15.000 prisonniers de guerre soviétiques et 10.000 à 15.000 autres prisonniers, dont des résistants.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Drapeau confédéré, haine ou fierté?