DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : rassemblement pour le "oui" au référendum à Athènes


Grèce

Grèce : rassemblement pour le "oui" au référendum à Athènes

Après la manifestation de lundi pour le “non” au référendum, ce sont les partisans du “oui” qui se sont rassemblés mardi dans le centre d’Athènes. Ils étaient au moins autant, voire même un peu plus nombreux que les manifestants de la veille. Les Grecs sont divisés.

Eux, veulent à tout prix rester dans la zone euro, quitte à accepter les conditions exigées par les créanciers en échange d’une nouvelle aide financière.

“J’ai parlé à tellement de gens…et tout le monde est très déprimé. Nous voulons rester dans l’Europe. Nous disons oui à l’Europe, oui à la démocratie, oui au référendum, pour un futur meilleur”, dit une jeune fille.

“Après quarante ans de travail, je vais au distributeur retirer 60 euros. Pourquoi ? Je ne suis pas un citoyen grec ? “, demande un autre manifestant. “Pourquoi se moquent-ils de nous ? S’ils ne peuvent pas réaliser ce qu’ils ont promis, ils devraient démissionner”

Ce n’est pas dans la rue, mais dans les urnes que les Grecs devront se prononcer dimanche pour ou contre le nouveau plan d’aide proposé la semaine dernière.

“Les Grecs manifestent divisés en vue du référendum de dimanche. Les partisans du ‘oui’ craignent que le pays soit condamné, si les gens votent “non”. C’est pourquoi, une fois de plus, ils sont venus place Syntagma et demandent au gouvernement de parvenir à un accord, même de dernière minute”, explique notre correspondant à Athènes Apostolos Staikos.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Grèce : le tourisme remis en question ?