DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Espagne veut que la Grèce reste dans la zone euro


Espagne

L'Espagne veut que la Grèce reste dans la zone euro

Pas question que la Grèce quitte la zone euro. L’Espagne par la voix de son ministre de l’Economie se dit favorable à des négociations pour un troisième plan de sauvetage. “C’est absolument nécessaire compte tenu des circonstances et du point de vue des marchés”, insiste Luis de Guindos. Et d’ajouter que la Grèce doit “appliquer les règles” européennes de réduction des déficits et de la dette.

“Je pense que du point de vue du public, la troïka ou, comme nous disons ici, les ‘institutions’, ont fait des erreurs. Mais je dis aussi qu’il est inévitable que la Grèce fasse des réformes:” souligne Luis de Guindos.

Podemos, le parti de la gauche radicale, allié du grec Syriza salue la victoire de la démocratie et appelle les socio-démocrates européens à se rapprocher de la Grèce et à défendre davantage “les droits sociaux et la démocratie.” “Je pense que nous devons déjà être très heureux qu’il y a eu un référendum en Grèce dit Pablo Iglesias, l’un des fondateurs de Podemos. En ce qui concerne le résultat, comme je l’ai déjà dit, je pense que c’est un résultat qui nous conduit vers un avenir meilleur pour une Europe démocratique.”

L’Espagne n’est pas la Grèce : Mariano Rajoy, le chef du gouvernement espagnol , s’efforce de le démontrer; il écarte tout risque de “contagion” et de perte de confiance des investisseurs en cas de banqueroute de l’Etat à Athènes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le Parlement hongrois valide le mur à la frontière avec la Serbie