DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'ONU dit "non" à la reconnaissance du massacre de Srebrenica comme un génocide


Bosnie-Herzégovine

L'ONU dit "non" à la reconnaissance du massacre de Srebrenica comme un génocide

Ce mercredi, la Russie a posé son veto au projet de résolution examiné par le Conseil de Sécurité des Nations-Unies, proposé par le Royaume-Uni dans une optique de réconciliation. Un veto dont s’est félicitée la Serbie. La Cour Pénale Internationale et le Tribunal International pour l’ex-Yougoslavie ont pourtant qualifié, à plusieurs reprises, de “génocide” ce massacre au cours duquel plus de 8 000 musulmans ont été tués par les forces serbes. Des hommes, et de jeunes garçons ont été exécutés dans cette ville de Bosnie orientale en juillet 1995. Cette décision rend la “réconciliation impossible” déplorent les familles des victimes. A quelques jours du vingtième anniversaire de cette tuerie, une marche commémorative a été organisée pour leur rendre hommage. Il s’agit du pire massacre qu’ait connu l’Europe depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Au cours de ces trois ans de conflit, plus de 100 000 personnes on trouvé la mort.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Une aide russe à la Grèce n'est pas à l'ordre du jour selon Moscou