DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Federica Mogherini : "Une occasion historique de changer la nature des relations entre l'UE et l'Iran"


Insight

Federica Mogherini : "Une occasion historique de changer la nature des relations entre l'UE et l'Iran"

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Le régime de Téhéran s’engage à réduire ses capacités d’enrichissement d’uranium pour obtenir en échange une levée des sanctions internationales. Son programme nucléaire restera sous surveillance pendant au moins dix ans, le but étant toujours de s’assurer que l’Iran ne cherche pas à se doter de la bombe atomique, sous couvert de son programme nucléaire civil.

Federica Mogherini, Haute représentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité

“Nous avons décidé de traiter ensemble dans un seul paquet les dernières questions politiques sensibles – on dit toujours ‘quelques questions politiques’, mais il y en avait plus que ‘quelques unes’, en fait, 6 ou 7 points restaient très difficiles – en essayant de trouver des équilibres pour garder la bonne nature de l’accord et permettre à toutes les parties de sortir et de dire : ‘c’est un bon accord’.

Il était et il est important que cet accord soit un bon accord pour tout le monde, pour toutes les parties qui l’ont signé mais aussi pour le reste de la communauté internationale. Parce que ces négociations ont été initiées par l’ONU, donc nous n’avons pas négocié seulement pour les habitants de ces pays, ceux de l’Europe, de l’Iran, les Américains et les autres mais à l’attention de toute la communauté internationale. “

Reihnaneh Mazaheri, euronews

Y-a-t-il eu des moments durant lesquels vous avez pensé qu’un accord était impossible ?

Federica Mogherini

“Il y a eu de nombreux moments durant lesquels les positions étaient si différentes et si éloignées qu’il semblait impossible de parvenir à un accord. Mais d’un autre côté, la volonté politique de toutes les parties a toujours été forte, l’engagement, le dévouement, la volonté, la responsabilité aussi, le sens des responsabilités que chacun a montré nous a fait surmonter ces difficultés. C’est une occasion historique de changer non seulement l’approche concernant la question nucléaire iranienne, mais aussi la nature des relations entre l’UE et l’Iran au nom d’une plus grande confiance mutuelle.”

euronews

L’Union européenne et l’Iran sont-ils plus proches aujourd’hui ?

Federica Mogherini

“En tant qu’Union européenne et Etats membres, nous avons notre propre façon de contribuer à la mise en œuvre de cet accord, cela va être très important et puis, de toute évidence, nous pourrions travailler dans le futur à renforcer la coopération politique ou la relation avec l’Iran et travailler plus ensemble.”

euronews

La Russie a participé aux discussions, cela ouvre-t-il une porte à plus de coopération avec Moscou ?

Federica Mogherini

“La coopération avec la Russie dans ce format et sur cette question, a été extrêmement positive. Toutes les parties avaient évidemment une raison politique forte de faciliter cet accord, de l’obtenir, et la Russie a joué son rôle. Il y a d’autres questions sur lesquelles l’UE, la Russie et d’autres pays travaillent ensemble. Je pense, par exemple, au processus de paix au Proche-Orient où l’UE, les États-Unis, la Russie et l’ONU travaillent ensemble dans le quartette et cela fonctionne bien, notre coopération fonctionne bien.
Il y a encore du travail concernant ce processus de paix mais le format fonctionne bien. Cela signifie que notre coopération sur des questions mondiales ou régionales importantes est possible et je pense que nous devrions un peu plus explorer cette voie”.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Insight

Que vont changer les nouvelles propositions grecques ?