DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mondiaux : mauvaise journée pour les Français


Sport

Mondiaux : mauvaise journée pour les Français

Premier titre mondial pour la Russe Inna Deriglazova.

À Moscou, en finale du fleuret, elle a dominé sa compatriote Aida Shanaeva 15 touches à 11. Deriglazova avait décroché la médaille de bronze à Budapest deux ans plus tôt.

Pour arriver en finale, elle avait notamment dû se défaire d’Arianna Errigo en demi-finale. L’Italienne était la double tenante du titre. Elle doit, cette fois, se contenter du bronze. Ysaora Thibus s’est elle arrêtée en quarts de finale.

Ōta enfin sacré

Chez les hommes, le Japonais Yūki Ōta l’a emporté. À 29 ans, il décroche également son premier titre mondial en dominant l’Américain Alexander Massialas 15 à 10 en finale. Ōta avait obtenu l’argent aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008 et le bronze aux Mondiaux de Paris en 2010.

Et là encore, déception côté français avec la défaite en quarts de finale de Jérémy Cadot contre Artur Akhmatkhuzin 15 à 7.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Tour de France : Rodriguez, acte 2