DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Iran : Zarif défend l'accord sur le nucléaire devant le parlement


Iran

Iran : Zarif défend l'accord sur le nucléaire devant le parlement

Le chef de la diplomatie iranienne
s’est rendu devant le Majilis pour expliquer l’accord sur le nucléaire conclu le 14 juillet dernier entre l’Iran et les cinq membres permanents du conseil de sécurité de l’ONU, plus l’Allemagne.
Pour celui qui a été comparé à un héros national par beaucoup à son retour des négociations de Vienne, la tâche n’est toutefois pas simple :

Nous n’avons jamais clamé que cet accord n’est que bénéfice pour nous. Une négociation, c’est donnant, donnant. Nous avons dû avoir une certaine souplesse et une certaine clémence, mais c‘était prévu. Tout le monde sait que ce qui importe, c’est le résultat final et la main qui se lève au moment de la victoire“ a expliqué Mohammad Javad Zarif.

Le texte de l’accord a été soumis au parlement pour examen, on ne sait pas encore quand il sera adopté.

Le porte-parole du comité national de sécurité nous a donné son sentiment :

Le parlement a une vision positive du Plan d’action global conjoint et de la résolution du Conseil de sécurité de l’ONU. Il y a quelques points problématiques dans l’accord et la résolution comprend certains points qui ne sont pas mentionnés dans l’accord. Le parlement est chargé de la mise en application de ce qui est écrit, pas de ce qui est interprété“.

Après l’intervention de Zarif, l’examen du texte a été confié à une commission parlementaire spéciale qui devrait logiquement l’entériner dans les jours ou semaines à venir.

La mission de Zarif au parlement iranien n‘était pas plus simple que lors des négociations de Vienne. Il a dû lever toutes les ambiguïtés de l’accord mais aussi convaincre les députés fondamentalistes pour que le gouvernement puisse aller de l’avant sur ce qui représente son principal défi“ a conclu notre correspondant à Téhéran, Javad Montazeri.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Saisie d'armes sans précédent aux Pays-Bas