Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Cisjordanie : le bébé palestinien brûlé vif a été enterré dans un climat de colère

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Cisjordanie : le bébé palestinien brûlé vif a été enterré dans un climat de colère

<p>En colère, des milliers de personnes ont participé ce vendredi aux funérailles du <a href="http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/colonies-en-cisjordanie-colere-apres-la-mort-d-un-bebe-palestinien-brule-vif_1703760.html">petit garçon palestinien d’un an et demi brûlé vif dans l’incendie de sa maison à Douma</a>, en Cisjordanie. L’incendie a bien été allumé par des colons israéliens, ont confirmé la police et le gouvernement de l’Etat hébreu. </p> <p>“C’est <strong>un crime de guerre et un crime contre l’humanité</strong>, a déclaré le président palestinien <strong>Mahmoud Abbas</strong>. Nous ne nous tairons pas tant que la colonisation continuera. Tant que l’occupation se poursuivra, il y aura de tel crimes. Nous préparons un dossier sur ce crime et d’autre crimes que nous voulons porter devant la <strong>Cour pénale internationale</strong> et personne ne nous en empêchera.”</p> <p><blockquote class="twitter-tweet" lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Bébé palestinien brûlé vif: Netanyahu appelle Abbas (officiel) <a href="http://t.co/VI5iAvF9lN">http://t.co/VI5iAvF9lN</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/AFP?src=hash">#AFP</a></p>— Agence France-Presse (@afpfr) <a href="https://twitter.com/afpfr/status/627121768067657728">31 Juillet 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></p> <p>Les criminels ont inscrit le mot “Vengeance” en hébreu sur les murs de la maison incendiée dont tout l’intérieur a été carbonisé.</p> <p>Le Premier ministre israélien <strong>Benyamin Netanyahou</strong> s’est dit choqué par cette agression, comme l’a relayé son porte-parole.</p> <p>“Israël condamne sans équivoque l’attaque brutale de ce matin, cette atrocité, a déclaré Mark Regev. C’est inacceptable. Nous l’avons officiellement définie comme un <strong>acte terroriste</strong>. Nous combattrons le terrorisme et nous vaincrons. Nous traduirons ceux qui ont perpétré cette atrocité devant la justice.”</p> <p>Des milliers de Palestiniens ont manifesté leur colère dans plusieurs localités de Cisjordanie. A <strong>Hébron</strong>, les protestations ont dégénéré en affrontements avec les forces israéliennes, des manifestants jetant des pierres sur les soldats qui ont répliqué à coup de grenades lacrymogènes.</p>