DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Primaires républicaines : Donald Trump se démarque lors du premier débat télévisé

Le premier débat télévisé entre les dix principaux candidats aux primaires républicaines s’est déroulé hier soir à Cleveland. En tête dans les

Vous lisez:

Primaires républicaines : Donald Trump se démarque lors du premier débat télévisé

Taille du texte Aa Aa

Le premier débat télévisé entre les dix principaux candidats aux primaires républicaines s’est déroulé hier soir à Cleveland. En tête dans les sondages, le milliardaire Donald Trump est resté fidèle à lui-même : virulent, excessif et volontiers provocateur. Une attitude qui lui a permis de mobiliser l’attention et de se démarquer de ses rivaux.

Point of view

Ce qui se passe avec l'Iran est une honte.

Interrogé sur la politique étrangère, il a dénoncé l’incompétence de Barack Obama et fustigé l’accord sur le nucléaire iranien : “Nous n’obtenons rien avec cet accord, même pas la libération de nos prisonniers. Et je vais vous dire : si l’Iran était une action, vous devriez l’acheter tout de suite, car vous allez quadrupler vos gains. Ce qui se passe avec l’Iran est une honte. Cela va conduire à la destruction de vastes parties du monde.’‘

Autres favoris des sondages, le gouverneur du Wisconsin, Scott Walker, et surtout l’ancien gouverneur de Floride, Jeb Bush. Le fils et frère des anciens Présidents s’est, lui, montré critique vis-à-vis de l’intervention américaine en Irak : ‘‘Avec ce que l’on sait maintenant – un renseignement défaillant, une sécurité placée au second plan – l’invasion en Irak a été une erreur. Je n’y serais pas allé.’‘ Puis il s’en est pris à Barack Obama : ‘‘Après être devenu Président, il a abandonné l’Irak. Et quand il est parti, Al Qaida était fini. Le groupe État islamique a été créé en raison du vide que nous avons laissé.’‘

Un peu plus tôt, un autre débat télévisé avait opposé sept autres candidats. La campagne des primaires s’annonce encore longue et semée d’embûches. Le candidat républicain à la présidence des Etats-Unis sera désigné l‘été prochain.