DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Turquie : l'AKP agite la possibilité d'élections anticipées


Turquie

Turquie : l'AKP agite la possibilité d'élections anticipées

L’AKP peine à former une coalition au point que le Premier ministre sortant Ahmet Davutoglu agite la possibilité d‘élections anticipées. Le dirigeant turc a annoncé ce jeudi l‘échec des négociations avec le principal parti d’opposition le CHP. L’AKP, issu de la mouvance islamiste modérée, dirige la Turquie depuis 2002, mais a perdu sa majorité lors des législatives du 7 juin.

“(…) Après tant d’efforts fournis, la probabilité d‘élections législatives anticipées a grandement augmentée, a déclaré le dirigeant turc. C’est peut-être même la seule solution. Nous devons régler ce problème d’ici le 23 août (…), après quoi le président devra agir”.

Le leader du CHP, lui, a réagi en indiquant que c‘était une erreur de voir des élections anticipées comme la seule alternative. Selon les détracteurs du président Erdogan, issu de l’AKP, la campagne militaire récente contre le PKK aurait remobilisé l‘électorat nationaliste.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Cuba : regard neuf sur l'avenir