DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un journaliste hongrois voyage avec des migrants à travers les Balkans


Hongrie

Un journaliste hongrois voyage avec des migrants à travers les Balkans

Le voyage de György Kakuk a commencé dans la gare de Gevgelija, au sud de l’ex-République yougoslave de Macédoine. Les migrants qu’il a rencontrés là avaient déjà parcouru des milliers de kilomètres depuis l’Afganistan ou la Syrie et ils continuaient leur voyage.

“Les pays des Balkans semblent bien avoir abandonné la lutte contre l’immigration massive” raconte le journaliste. “Comme si c‘était sans espoir. Pour les Grecs, les Macédoniens et les Serbes, le seul objectif est de faire en sorte que ces gens traversent leurs pays le plus vite et le plus facilement possible.”

György Kakuk a traversé plusieurs frontières avec les candidats à l’exil et il raconte qu’il a souvent été le témoin de policiers venant en aide aux migrants pour faciliter leur passage.

“Tous ces gens, ou en tout cas, la plupart d’entre eux, ne voulaient pas quitter leurs maisons” explique le journaliste. “Mais il est tout simplement devenu impossible de vivre dans les pays d’où ils viennent.”

Arrivé à Belgrade, György Kakuk raconte que le voyage se complique un peu, mais qu’aucun obstacle ne semble insurmontable pour ces migrants qui espèrent bien arriver jusqu’en Allemagne ou en Suisse.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Irak : série d'attentats à Bagdad, au moins 20 morts