DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Chine : la dégringolade des marchés boursiers se poursuit


marchés

Chine : la dégringolade des marchés boursiers se poursuit

-8,5% : la bourse de Shanghaï a connu lundi sa plus forte baisse journalière depuis huit ans.
A Pékin, les yeux rivés sur les écrans, de petits investisseurs mesurent leurs lourdes pertes avec résignation. Certains se raccrochent toujours à l’espoir de que les autorités chinoises finiront par intervenir pour stopper l’hémorragie et faire remonter les cours.
Après deux mois de débâcle, la bourse de Shanghaï a maintenant effacé ses gains de l’année. L’indice vedette de Shanghaï s‘était envolé de 150% en un an de façon totalement déconnectée de l‘économie réelle.
Vendredi dernier, l’indice de la production industrielle du mois d’aout, calculé par une source indépendante du pouvoir chinois, s’est fortement contracté sur fond de baisse des commandes intérieures et à l’exportation.
La dévaluation surprise du yuan le 11 aout dernier – perçue comme un effort désespéré des autorités chinoises pour relancer les exportations et l’activité économique n’a rassuré personne pas plus que les autres annonces destinées à détendre le marché boursier .

“Globalement, il n’y a pas que les marchés actions qui suscitent l’inquiétude, affirme Dona Kwok, économiste chez UBS. Les récents efforts pour populariser le yuan comme monnaie internationale en changeant la structure d’encadrement de la monnaie, les marchés en subissent les conséquences et les sorties de capitaux vont probablement être plus élevées pour le mois de juillet”.

Pour faire face à la chute des marchés boursiers chinois, Pékin est fortement intervenu depuis la fin du mois de juin : des organismes publics effectuant des achats massifs d’actions.
Or les investiseurs se demandent si ces mesures de soutien ne vont pas disparaître.
Pour certains analystes en effet, rien ne semble arrêter le désastre, avec ses conséquences sur la croissance chinoise et mondiale.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

marchés

Lundi noir à la bourse de Shanghai