DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des lettres qui font couler beaucoup d'encre

Chung Mong-Joon dénonce des irrégularités dans la course à la présidence de la FIFA. Le milliardaire sud-coréen accuse la Confédération asiatique

Vous lisez:

Des lettres qui font couler beaucoup d'encre

Taille du texte Aa Aa

Chung Mong-Joon dénonce des irrégularités dans la course à la présidence de la FIFA.

Le milliardaire sud-coréen accuse la Confédération asiatique d’avoir fait pression sur ses pays membres pour qu’ils affichent ouvertement leur soutien à Michel Platini en vue de l‘élection du 26 février prochain.

Chung Mong-Joon : “Etant donné que les Confédérations ont une énorme influence sur les associations membres pour l’organisation des grands tournois de football et pour tout ce qui est administratif, il est clair que l‘équité pour l‘élection à la présidence de la FIFA a été sérieusement compromise”.

La Chine, le Japon, l’Inde et la Mongolie auraient reçu des courriers leur demandant de soutenir Michel Platini.

C’est en tout cas ce qu’affirme le vice-président de la FIFA qui s‘était déjà illustré le mois dernier en déclarant que Sepp Blatter était “un cannibale qui mangeait ses enfants et se plaignait ensuite d‘être orphelin”.

Chung Mong-Joon : “Nous avons demandé au comité électoral de trouver rapidement des remèdes efficaces pour réparer le préjudice qu’ont déjà subi les autres candidats. Cela inclut l’annulation de tous les soutiens apportés à la candidature de Monsieur Platini via les lettres envoyées par la Confédération asiatique et ses dirigeants, ainsi que ce genre de lettres envoyées par n’importe quelle autre Confédération”.

Outre Chung Mong-Joon et Michel Platini, le Brésilien Zico, le Nigérian Segun Odegbami et le Libérien Musa Bility briguent la succession de Sepp Blatter.

Le prince Ali de Jordanie pourrait aussi annoncer sa candidature dans les jours qui viennent.